durandal

C'est la fin d'année et il est donc temps de faire le bilan du meilleur de l'univers comics en 2019.

Voici donc venu l'heure de décerner les Durandals 2019.

av1 2019

Ce soir, je vous présente ce qui est selon moi LA lecture de l'année, LE titre de 2019.

Alors, cette année, j'avoue que y'a eu pas mal de choses que j'ai aimé, sachant que je suis un lecteur de VF.

Toute d'abord, le relaunch des Avengers avec une nouvelle team regroupant le trio principal : Cap, Tony et Thor, avec en prime de l'original.

Black Panther, Ghost Rider, savage miss hulk, Captain Marvel et Strange.

Une trés bonne composition d'équipe avec en plus un 1er arc passionnant autour des célestes en lien avec les origines de l'univers Marvel et les Avengers 1 000 000 bc.

En prime les dessins de Mc Guiness sont plutôt bons.

Seul hic, une fin trop abrupte.

Autre lecture intéressante en 2019 (en tous cas pour moi) : Inifinity Wars.

Et oui, le crossover Marvel de l'année, dessiné par Deodato, mettant en scène les Avengers et les Gardiens de la galaxie face à un ennemi mystérieux en quête des gemmes de l'infini.

Au final j'ai aimé cette histoire avec l'héritière de Thanos, qui, elle aussi, divise par 2 la population de l'univers.

new-justice-tome-1J'ai également aimé l'univers amalgamé, mais j'avoue que la fin de l'event est un peu floue, puisque je n'arrive même pas à m'en souvenir...

J'ai aussi lu et adoré No Surrender, qui repose en grande partie sur la mythologie grecque (ENFIN !!!) mais la VF arrive en janvier alors, on voit ça ensemble en 2020.

Du coup mon titre préféré en 2019 est :

Justice League !

Et oui un titre DC, qui l'eut cru ?

Vous pourrez lire mon avis complet sur ce renouveau de la Justice League, ici même, mais le nouveau contexte de No Justice et new justice est inédit est plein de promesses.

new-justice-tome-2Le mur cosmique a été brisé et des menaces cosmiques et inconnues s'en sont échappées.

Résultat : sur terre des humains obtiennent des pouvoirs qu'ils n'ont pas désirés et qu'ils ne maîtrisent pas (comme les mutants de Marvel) et la source secrète de ce pouvoir cosmique fait l'objet d'une course contre la montre entre la Justice league et le nouveau syndicat du crime.

Ce qui me plaît finalement c'est ce côté inédit avec l'univers DC en pleine expansion, des menaces cosmiques complètement nouvelles et finalement un contexte dans lequel tout est possible : le Joker pourrait obtenir le pouvoir d'un dieu, des dieux cosmiques apparaissent pour dévorer des mondes, etc.

No Justice et les 2 premiers albums de New Justice sont vraiment dans cette ligne éditoriale et (jusque-là) ça fonctionne vraiment bien.

A voir comment cela se termine en 2020 en espérant que le final soit à la hauteur.

A suivre dès janvier avec le 4ème album de New Justice.

new-justice-tome-3