COMIXHEROES

01 septembre 2015

Zone 57

zone 57 1

Bertrand Keufterian is back !!!

Bon en vrai, il profite du retour sur le devant de lasène de Mulder et Scully pour récupérer de la notoriété (à moins que ça soit le contraire), mais en vrai lui, il est alsacien et en + c'est une création de Guigui, alors, faites-vous ce plaisir et lisez les aventures de BK dans Zone 57 !!!

Synopsis : Les cloisons séparant les extra terrestres des zones habitées explosent suite à un attentat. N’écoutant que son courage et sa soif de notoriété, Bertrand se lance à la poursuite des aliens évadés. En chemin, Bertrand rencontre Nina, avec qui il va faire équipe, et parvient à sauver une fillette des griffes d’une créature.

Devenu la coqueluche des médias pour cet acte héroïque, Bertrand est contacté par Patrick Souillard. Après une prise d’otage par des écologistes pro-alien, Bertrand et Nina enquêtent et font des découvertes sur les dessous de l’affaire alien. Patrick Souillard, les surprends et leur propose alors leur propre émission de télé en échange de leur silence.

Retrouvons-les quelques mois plus tard, dans… la ZONE 57, pour une toute nouvelle aventure !

Bertrand Keufterian : ZONE 57 #1

- Édité par Phylactères (association loi 1901). Siège social : 28, en Ch’Verue 54000 Lucey.
Courriel : bk@epidermiq.com. site web : bk.ouaisweb.com

Directeur de la publication : Nicolas Jambois.
Rédacteur en chef et maquette : Guillaume Matthias.

Couverture par Guillaume Matthias & Solynk.

- Illustration de 2ème de couverture par Gérald Parel. Version numérique disponible sur WEBellipses.

- Imprimé par Reprographic  – 27 Rue des Feivres, 57070 Metz

- Tous les renseignements sur le site internet : ouaisweb.com

Toutes les infos sur le site officiel : Zone 57

zone 57

Posté par Laurent CHV à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2015

Super-héros français l'anthologie !

Et oui, il fallait s'y attendre, face au succès rencontré par Super-héros une Histoire Française, Xavier Fournier nous offre pour la rentrée encore plus de super-héros français, avec cette fois, de la BD, rien que de la BD.

SuperherosfranceB

Super-Héros Français – Une Anthologie, la conséquence (c’est plus beau que « séquelle ») de Super-Héros – Une Histoire Française, sortira le 25 septembre 2015 et voici un aperçu de la couverture telle que mise en page par Nicolas Cardeilhac (qui donne le beau rôle à l’Atomas de Pellos, qui fait donc partie des personnages embarqués dans ce nouveau livre).

Cette fois-ci il s’agit bien d’une anthologie, c’est à dire d’extraits de BD et de romans qui, pour certains, n’ont pas été été réédités depuis plus de 60 ou même 80 ans. La plupart sont des personnages qui étaient mentionnés dans le premier ouvrage et que vous pourrez ainsi voir évoluer dans leur « milieu naturel ».

Et puis comme cela aurait été dommage de ne parler que des héros déjà mentionnés, nous en avons profité pour en glisser quelques-uns que je n’avais pas cité, par manque de place, dans Super-Héros – Une Histoire Française. Du coup, tandis que SHUHF fait ses 240 pages, Super-Héros Français – Une Anthologie en compte… 296 (mais pour le même prix que le premier).

Vous y trouverez aussi une préface signée Simon Astier (Hero Corp) que je remercie beaucoup pour ce coup de pouce, c’est un peu le « bouclage de boucle » après que nous ayons débattu ensemble sur le sujet des super-héros français dès 2012 au Comic Con de Villepinte. Sans oublier de remercier l’équipe de Huginn & Muninn, avec qui on s’est creusé la tête pour retrouver les ayant-droits lorsque c’était possible. Voici donc la « gueule » du nouveau bébé…

 

Posté par Laurent CHV à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2015

Captain America 3 - les 1ères images en vidéos updates !!!

capam3

Alors, on se dépêche, car ça ne va certainement pas rester en ligne très longtemps.

UPDATE !!!

Voici un condensé en une seule vidéo :

 

 

Je vous transmets le lien vers 3 mini vidéos qui montrent Captain America et son équipe en action dans Captain America 3 Civil War :

Vid 1 : Cap et son team

Vid 2 : Cap vs  crossbones

Vid 3 : Introducing crossbones

Allez foncez !!!

Posté par Laurent CHV à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Avengers Now : retour sur les trois premiers numéros

Avengers Now est un véritable nouveau mensuel estampillé Marvel/Panini, puisqu'il contient les débuts de quatre séries inédites majeures (hybrides étranges entre reboot, remake et what if...?) : Superior Iron-man, Thor, Hulk et All-New Captain America.
Je vous propose tout de suite un retour rapide sur les trois premiers numéros parus à ce jour en France, à savoir ceux de Juin, Juillet et Août 2015...



Je dois bien dire que je m'étonne de l'étrange rapport à la notion de personnages iconiques cultivé par Marvel sur ces quatre séries d'importance majeure pour la continuité.
D'un côté, on veut manifestement que ces nouveaux personnages (ou plutôt ces nouvelles versions de personnages anciens) s'imposent rapidement dans le coeur des lecteurs, tout en laissant les auteurs s'exprimer avec originalité et en osant même s'éloigner franchement de leurs homologues cinéma. Mais de l'autre, on questionne immédiatement leur postulat de départ et, même, leur légitimité !

L'exemple le plus évident, c'est le nouveau Captain America, qui, à peine intronisé, subit une "inversion de moralité" et devient l'un des principaux vilains de l'événement Axis, alors même que 90% de la personnalité d'un Captain America se résume normalement à son intransigeance éthique. Comme première impression, ça la fout mal ! Malaise à peine balayé par trois lignes de dialogues dans Captain America and the Mighty Avengers (lisible dans Uncanny Avengers #9 en France) et totalement éludé dans la série pourtant consacrée au personnage.


Et Cap n'est pas le seul à subir ce drôle de traitement dans les numéros de Avengers Now parus à ce jour. De manière très symptomatique, Iron-man est sensé être devenu maléfique, mais l'intrigue du jeune Abomination nous le montre sous un angle compatissant et altruiste. Même phénomène pour la nouvelle Thor, qui se veut prouver qu'elle est "digne" (sur le plan narratif comme éditorial) des attributs du Thor classique... Mais se retrouve immédiatement privée de Mjolnir durant deux épisodes sur trois !

Et j'ai beau ne pas comprendre la démarche de Marvel sur ce coup, eh bien... J'ai trouvé ça vachement bien !
On est face à de vraies bonnes BD, qui non seulement racontent des histoires funs, mais en plus jouent intelligemment avec tous les codes de narration qu'offrent le format. Que ce soit le fait que le point de vue de Daredevil nous soit montré exclusivement par une vue subjective dans Superior Iron-man, ou bien les onomatopées astucieusement intégrées dans des scènes d'action déjà très lisibles et bien chorégraphiées dans Thor, c'est bien simple : chaque épisode contient au moins une bonne idée de narration savamment exploitée.

Néanmoins, selon moi, c'est surtout en lisant All-New Captain America qu'on comprend que l'efficacité de ces séries réside principalement dans la rapidité avec laquelle sont posés les enjeux, qualité qui manque parfois aux sagas comics modernes qui s'étalent sur plusieurs mois (c'est ce qu'on appelle "lourdeur", la plupart du temps).
Et bien que l'aspect mythologique soit malmené, le ton général parvient même à adopter une jolie dimension rétro pas désagréable !

Bon... En revanche, on le sait, comme toute famille contient au moins un membre un peu niais qui fout la honte aux autres, il en va de même avec les revues Panini... Cette fois, c'est la série Hulk qui traîne de la patte et n'atteint jamais un niveau équivalent à celui des trois autres. Ne serait-ce que sur le plan de la lisibilité et des enjeux, justement, même avec deux épisodes par mois on ne comprend ni où les auteurs veulent en venir, ni ce que sont les motivations de "Doc Green". Mention spéciale aussi pour l'apparition du Hulk Rouge en fin d'épisode 3, en mode "j'arrive, je vais tout casser", suivi de... que dalle. Le personnage n'apparaît pas dans les épisodes suivants.
La faute sans doute à une continuité trop lourde, trop étendue et trop pleine d'incohérences et d'éléments mythologiques forcés. Au final, d'un épisode à l'autre, j'oublie systématiquement qui est qui parmi les assistants de Doc Green, ce qui s'est passé au juste avec Extremis et Betty, qui est mort ou vivant etc.

Le tout desservi par les dialogues un peu faiblards typiques des histoires de Hulk depuis la triste époque de la saga du Hulk rouge par Jeph Loeb.
Exemple 100% véridique tiré des pages de la série :
"Pourquoi ?!
- Pourquoi ? Mais Parce que !"

Bref, Doc Green est une nouvelle version du personnage de Hulk qu'on oubliera aussi vite que les autres, mais qui ne devrait normalement pas gâcher le plaisir de lire trois très bonnes nouvelles séries Marvel.

P.S. : ce qui, en revanche, peut un peu déranger le confort de lecture, c'est la quantité inacceptable de fautes d'orthographes ! Des erreurs de ponctuations aux accords d'auxiliaires, tout y passe. Certains dialogues en deviennent parfaitement absurdes, et souvent difficiles à comprendre ! Je ne sais pas qui est l'élève de primaire idiot qui est chargé de la relecture, mais Panini doit vraiment faire un effort sur ce point...

19 août 2015

D23 Expo : le bilan

D23, c'est le fan club officiel de The Walt Disney Company, qui organise régulièrement des conventions comme celle qui s'est déroulée du 14 au 16 août 2015. Ecrit comme ça, on se demande pourquoi on en parle sur ComixHeroes. Jusqu'à ce qu'on se rappelle que la Maison de Mickey, c'est aussi celle de Marvel et de Lucasfilm ou même de Pixar. Ces trois studios forment déjà une source de divertissement qui fascine les lecteurs de ce blog. Et on oublie parfois que le studio dirigé par Bob Iger est à lui seul à l'origine de nombreux films et univers magiques et passionnants. Ca vaut bien quelques paragraphes écrits par votre MSM préféré. 

ChrisEvansAnthonyMackie

Absent de San Diego Comic Con, Kevin Feige est venu s'exprimer sur l'avenir du Marvel Cinematic Universe, expliquant dans un premier temps que Doctor Strange sur lequel explorera une nouvelle facette de l'univers inspiré par la Maison des Idées, à l'instar de Les Gardiens de la Galaxie en 2014 ou d'Ant-Man qui a conclu la Phase 2. S'en est suivi un message vidéo de Benedict Cumberbatch, l'interprète du Sorcier Suprême lui-même qui s'estime plus que chanceux d'avoir obtenu ce rôle, lui qui est aussi connu pour être le Sherlock et le Khan moderne de Star Trek. Il a aussi promis que le personnage approterait une nouvelle - de nouvelles - dimension(s) au monde des Avengers. Ment-il ? Réponse le 2 novembre 2016 en France. 

Puis, le patron de Marvel Studios a été rejoint par Anthony "Sam Wilson" Mackie et Chris "Steve Rogers" Evans pour présenter le film qui lancera la Phase 3 en mai, Captain America : Civil War ! Encore en plein tournage, les acteurs faisaient d'ailleurs un détour par la D23 en revenant d'Allemagne - parce que leurs personnages sont à la recherche de Bucky ? - mais on n'apprend rien de plus sur cette lutte fratricide entre super-héros. La passion de Chris Evans pour Disney depuis l'enfance ne compte pas. Evidemment tous les gens présents ont pu voir une mini bande-annonce. Mais les simples internautes doivent se contenter des descriptions, en attendant une vidéo officelle en octobre. Une stratégie étrange qui laisse l'avantage à DC

StarWarsRogueOne

Du côté de Lucasfilm, cette première image officielle de Rogue One : A Star Wars Story avec Felicity Jones dans le rôle principal ne suffit pas. Il faut aussi un show exceptionnel mené par J.J Abrams et le reste de l'équipe qui participe au Réveil de la Force, en plus de quelques annonces. La première a été faite par Bob Iger, prêt à livrer la Guerre des Etoiles jusque dans ses parcs d'attractions ; deux Star Wars Land vont être ouverts aux Etats-Unis. La seconde, c'est que Colin Trevorrow qui a rendu "réussite commerciale" synonyme d'"échec créatif" en réalisant Jurassic World se chargera du neuvième épisode de Star Wars prévu pour 2019. Un choix décevant mais compréhensible quand on voit que son blockbuster a battu Avengers

Pixoon

Toy Story fêtant ses vingt ans, Pixar était forcément de la partie. Et en plus d'annoncer que le quatrième épisode de cette dernière saga sera comédie romantique tournant autour de Woody et de la Bergère, le studio a teasé quelques projets. Le Voyage d'Arlo qui arrivera le 2 décembre dans les salles obscures de l'Hexagone, Le Monde de Dory annoncé pour 2016, mais aussi des films sans date de sortie définie comme Cars 3 mais surtout Les Indestructibles 2 qui s'offrent des affiches assez sobres. La certitude d'avoir une suite au film d'animaion super-héroîque signé par Brad Bird arrive à point nommé alors que Les 4 Fantastiques, l'autre famille de gens à pouvoirs peine à séduire les foules. 

POC5

Enfin, Disney a offer un logo à Pirates des Caraïbes : Dead men tell no tales, en plus de faire entrer Jonnhy Depp sur scène dans une tenue particulière et surtout d'annoncer qu'Orlando Bloom rejoindra à nouveau le casting. Logique puisque ce cinquième opus sort 10 ans après le troisième, à l'issue duquel Will Turner étai condamné à passer une dizaine d'années en mer. On peut penser que le scénario tiendra compte de cet écart. Du reste, on ne peut pas éviter de mentionner :

- The Finest Hours avec le Steve Trevor de Wonder WomanChris Pine, et l'ex-Bruce Banner qu'est Eric Bana, en salles en 2016.

Le livre de la jungle réalisé par Jon Favreau qui retrouvera Scarlett Johansson après Iron Man 2. Le film sort le 13 avril 2016 et met aussi en scène Idris Elba aussi connu sous le nom d'Heimdall et Ben Kingsley qui jouait littéralement le Mandarin dans Iron Man 3

Alice de l'autre côé du miroir dans lequel notre Armin ZolaToby Jones, doublera un personnage et qui sortira le 1er juin 2016. 

- Le remake de Peter et Elliot le dragon avec Robert Redford qui attirera les spectateurs dan les salles en août 2016. 

Moana, la princesse du bout du monde avec Dwayne Johnson, futur Black Adam pour le DC Extented Universe, prévu pour le 30 novembre 2016.

- La Belle et la Bête annoncé pour mars 2017, mettant en scène Ian McKellen, le vieux Magnéto de la FOX et Ewan McGregor, le jeune Obi-Wan Kenobi de Lucasfilm. 

On se quitte avec une nouvelle bande annonce Disney Inifnity 3.0 :

13 août 2015

Constantine dans l'univers d'Arrow et The Flash

On a vu souvent des séries annulées puis sauvées par leurs fans ou leur créateur. Joss Whedon qu'on cite souvent sur ce blog a pu offrir une seconde vie à Firefly à travers le film puis les comics Serenity, entre autres grâce à son frère Zack Russell T. Davies a sorti Doctor Who du trou noir télévisuelle dans lequel elle était tombée ; France 4 et Simon Astier ont donné de nouvelles saisons à Hero Corp - et ont mis en place un Ulule pour financer la cinquième et dernière. L'exemple le plus proche de nous temporellement, en plus du retour annoncé d'X-Files sur nos petits écrans, c'est l'arrivée d'Heroes Reborn, la suite de l'oeuvre de Tim Kring sur NBC. 

En revanche, il est beaucoup plus rare qu'un personnage issu d'une série arrêtée apparaisse dans une autre, surtout quand celles-ci sont diffusées sur différentes chaînes. On peut dire sans prendre de risque que Constantine engendre un événement majeur dans l'Histoire de la télévision. En effet, le show imaginée par David S. Goyer faisait partie des nouveautés inspirées de comics de la rentrée 2014. Paradoxalement, ses audiences étaient mauvaises mais ses fans sont nombreux. La série a été annulée et les pétitions pour la sauver ont infecté la toile. Alors qu'aucune solution n'a été trouvé, Marc Guggenheim et ses collègues showrunners d'Arrow ont souvent exprimé leur envie de récupérer le héros au sein de leur univers. 

Constantine

C'est maintenant officiel ! Matt Ryan, l'acteur qui campe le rôle de l'exorciste à l'accent gallois a posté sur son compte Twitter une vidéo où il remercie ses fans et tous ceux qui se sont battus pour lui ! John Constantine apparaitra dans la quatrième saison d'Arrow. Ce faisant, il rejoint un Arrowverse en développement perpétuelle puisqu'il compte déjà dans ses rangs The Flash et Legends of Tomorrow qui arrivera en janvier 2016. On ne sait d'ailleurs pas encore si les événements de Constantine seront pris en compte dans cet univers télévisuel ou si la Terre dans laquelle ils se déroulent fait partie de cet ensemble de mondes parallèles qui composent le Multivers. 

NBC cesse donc de diffuser Constantine au profit de The CW qui en récupère son héros. A travers la websérie animée Vixen qui démarre le 25 août, la chaîne de Warner Bros. va continuer de développer ses productions super-héroïques. La seconde saison de The Flash arrive dès le 6 octobre et accueillera d'autres bolides comme Wally West et Jay Garrick, en plus de la nouvelle petite-amie de Barry AllenPatty Spivot. La saison 4 d'Arrow commence le 7 octobre et mettra en scènes de nouveaux personnages, notamment une fille dont Oliver Queen était amoureux 5 ans plus tôt. Les événements des flashbacks se déroulant à Coast City, on peut penser qu'il s'agira de Carol Ferris

FlashOfTwoWorlds

Posté par Emmessem CHV à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,