COMIXHEROES

19 juillet 2018

Mon avis sur Centaur Chronicles volume 2

44628a8831b9b690264783ab2bd54ad0

Bon, j'abrège tout de suite le suspens, j'ai adoré cet album.

Pour rappel ou ceux qui ne connaîtraient pas, Centaur Chronicles c'est le revival de certains des 1ers super-héros de comics américains tombés dans l'oubli.

23561378_10155942239507300_1199111427901891157_n

Le 1er album nous proposait de découvrir ainsi les personnages comme Amazing-man, Mighty-man, the arrow etc, en mêlant épisodes originaux remasterisés et de nouveaux épisodes dessinés par Marti.

Cet album, nous laissait ainsi sur la promesse d'une origine secrète des personnages...

Et cette promesse et tenue, et, sans aucun spoiler, je vous avoue que j'aime beaucoup ces origines, qui étoffent énormément l'intrigue et l'univers...

Comme dans le 1er album, vous trouverez des épisodes originaux ainsi que l'intrigue moderne, mais aussi des bonus vous expliquant l'histoire des persos et de leurs auteurs historiques.

Un très bon moment de lecture avec une intrigue qui progresse, laissant présager un complot et là-encore une promesse en fin d'album...

Donc, forcément on attend dores et déjà le 3ème avec impatience.

Et pour en savoir plus, rdv sur le site officiel.

24174336_10155979248577300_2941576008611181845_n

Posté par Laurent CHV à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Marvel top 10 - les armes les plus puissantes

Marvel_Top_10_Season_1

Question :

Quelles sont les 10 armes les plus puissantes du Marvel universe ?

Réponse :

Voir la vidéo ci-dessous

 

Posté par Laurent CHV à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

All new Avengers tome 3

anavt3

ALL-NEW UNCANNY AVENGERS T03
Auteurs : Duggan, Larraz
Marvel NOW!, 96 pages, 15,00 €
Les Uncanny Avengers doivent faire face aux conséquences de Civil War II en combattant un Hulk ressuscité par la Main ! Et en prime, une aventure de la Sorcière Rouge. Par le dessinateur de Star Wars : Kanan et Avengers : No Surrender.
(Contient les épisodes US Uncanny Avengers (2015) 15-17 et Annual 1, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW AVENGERS 4 et AVENGERS (2017) 1-3)
SORTIE LE 16 AOÛT

Posté par Laurent CHV à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Titans le trailer !

dc titans

C'est apparu ce jour sur le web, alors on s'installe et on admire :

 

 

Wow, le trailer est très efficace, mais perso, j'attends d'en voir plus, avant de m'enflammer...

Mais bon, ça a quand même l'air top !

Posté par Laurent CHV à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juillet 2018

#AntMan et la Guêpe : Antcredibles 2

Le premier Ant-Man avait souffert du départ d'Edgar Wright. Pas nécessairement sur le plan créatif, étant donné que quelques morceaux de son scénario ont été conservés. Mais ça a quand même causé pas mal de remous chez Marvel Studios et déclenché la colère des fans : jamais ils n'auraient le film de super-héros du réalisateur de la Blood and Ice Cream Trilogy. Et comme le film ne s'est jamais fait, il était forcément, dans l'esprit des spectateurs, que celui qu'on a eu.

Pourtant, Peyton Reed a réussi à proposer un divertissement riche en idées visuelles, qui mélange habilement les codes d'un film de braquage, l'humour d'une comédie avec Ben Stilleret les différents éléments du cahier des charges établis par Kevin Feige. Plus que ça, l'homme derrière Yes Man est parvenu à transformer un échec industriel annoncé en une réussite commerciale, qui a rapporté suffisamment pour mettre en chantier une suite.

Peyton Reed revient donc pour Ant-Man et la Guêpe, toujours avec Paul Rudd dans le rôle principal, mais aussi comme co-scénariste, épaulé cette fois par Chris McKenna ; à qui on doit, notamment Spider-Man : Homecoming et Jumanji : Bienvenue dans la jungle. C'est parti pour une dose de légèreté après les événements tragiques d'Avengers : Infinity War ! Mais est-ce vraiment le film que tout le monde attendait pour patienter jusqu'à la conclusion de 2019 ?

Par souci de simplicité, Kevin Feige a voulu faire en sorte que cette suite se déroule quelques jours avant l'attaque de Thanos : tout peut alors être cohérent pour un spectateur qui serait passé à côté de Avengers : Infinity War ; mais il faudra quand même le voir, les gars. Toujours est-il que l'on suit Scott Lang, assigné à résidence depuis la fin du troisième Captain America et qui fait toujours tout ce qu'il peut pour être un bon père. Une introduction drôle et tendre.

AntManWasp

Mais, spoiler alert, ce n'est pas encore uniquement avec ce genre d'intrigue que l'on peut construire un film de super-héros ; même si certains diront que Logan s'y essaye. Il faut alors ajouter une quête : Hope van Dyne et Hank Pym sont à la recherche de Janet, respectivement mère de la première et femme du second,, portée disparue dans un ersatz du Microverse. La bonne nouvelle pour le récit, c'est qu'ils vont avoir besoin de Scott Lang.

Paul Rudd enfile donc une nouvelle fois le costume d'Ant-Man, prêt à se battre, mais aussi à enchaîner les blagues qui font mouche. L'humour vient ponctuer l'action sans jamais véritablement la désamorcer et fonctionne assez bien. Il y a quelques ratés, mais il semble toujours à sa place, car il n'est jamais incohérent avec la caractérisation initiale des personnages. Scott Lang est un mec drôle, volontairement ou malgré lui, car c'est sa façon de gérer les crises surnaturelles.

C'est le scénario en lui-même qui va parfois se montrer décevant. Effectivement, ce sont les antagonistes qui vont nourrir l'action et, après le Vautour ou Thanos, il est décevant de retomber sur des méchants plus classiques. C'est dommage, car les motivations du Fantômesont extrêmement intéressantes et identifiables, mais elles sont amenées par des tunnels de dialogues explicatifs qui les rendent, au final, peu crédibles.

On peut aussi ajouter à cela que la physique quantique possède un atout indéniable : personne ne la comprend. Dès lors, les scénaristes peuvent balancer un ramassis de conneries absolu sans être emmerdés. Et le spectateur se retrouve perdu, comme Scott Lang, incapable de savoir si ce qu'on lui raconte est vrai. Ca rajoute du comique, mais ça laisse une impression désagréable, que le récit est mal construit. Certains éléments ne sont, de toute façon, pas suffisamment préparés.

Restent des idées visuelles vraiment sympathiques. On sent que Peyton Reed a un peu plus d'argent pour Ant-Man et la Guêpe et qu'il s'amuse avec des jeux de rétrécissements ou d'agrandissements. Si le film ne devait avoir qu'un point fort, ce serait celui-ci. Le gigantisme et l'infiniment petit au service de scènes impressionnantes ou drôles, ça fait toujours plaisir. Parce que ce qu'on aime dans ce film, c'est aussi de voir la réaction des personnages face au surnaturel.

Tout le monde sait que Scott est Ant-Man, mais personne, pas même lui, n'a vraiment conscience de tout ce que la science(-fiction) peut lui permettre de faire. Qu'il s'agisse de son meilleur ami, Luis, ou de sa fille, Cassie, il y a toujours une part d'amusement et de fascination dans leurs réactions. Ce sont les relations entre le héros et ces deux personnages - mais aussi la famille Pym - qu'on a envie de voir se développer, car elles constituent son univers, ce pourquoi il se bat.

Petit poke, par ailleurs, à Jimmy Woo, campé par Randall Park, dont le background en comics n'est même pas survolé, mais qui dégage un énorme capital sympathie. Il symbolise peut-être la dualité que le film n'a pas su transcender : Ant-Man et la Guêpe a voulu se prendre au sérieux, sans renoncer à son statut de comédie. Mais les blagues prennent du temps et empêchent parfois de bien développer les personnages ou l'intrigue.

 

Posté par Emmessem CHV à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2018

#Aquaman : DC Films est prêt pour Comic Con

Jason Momoa peine à convaincre dans le rôle du Roi d'Atlantide. C'est un fait. Sans doute parce que sa ressemblance avec Arthur Curry n'est en rien frappante et qu'il dégage, malgré lui, l'aura d'un Chris Hemsworth trop dark. Malheureusement, les choix effectués sur la caractérisation ou le développement du personnage dans Justice League ne l'ont pas aidé. 

Mais depuis quelques mois, DC Films semble effectuer une refonte totale de son univers, afin de s'inspirer davantage du Wonder Woman de Patty Jenkis que du Man of Steel de Zack Snyder. Pour le meilleur ou pour le pire ? Seul le visionnage d'Aquaman - qui sort le 19 décembre 2018 sur les côtes françaises - apportera une réponse à cette question. 

En attendant, les visuels dévoilés ces dernières semaines sont plutôt prometteurs. Et, comme pour Shazam, c'est beaucoup plus lumineux que ce qu'on pouvait attendre de James Wan, lui aussi réalisateur d'horreur. Mais bon, forte dose d'espoir et influence de Geoff Johns, tout ça, tout ça, comme en témoigne la première affiche du film : 

AquamanHomeIsCalling

L'intérêt pour Aquaman monte de plus en plus, même chez les spectateurs les plus sceptiques comme votre rédacteur . Il faut, maintenant, que DC Films assure le spectacle à San Diego Comic Con ce samedi 21 juillet. C'est là que sera diffusé la bande annonce du film de James Wan, censé marquer la Rebirth cinématographique de la Distinguée Concurrence.

Avec Marvel Studios absent du fameux Hall H en 2018, par souci de ne rien spoiler sur Avengers 4, l'éditeur de Superman a tout à gagner. A moins que Kevin Feige ne donne des interviews à distance tous les yeux seront braqués sur l'Atlantide. Allez, DC, regagne tes - deux - lettres de noblesse au cinéma.  

Posté par Emmessem CHV à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,