Alors que ce 13 avril a lieu la première projection mondiale d'Avengers : l'Ere d'Ultron et que Daredevil est arrivée sur Netflix, on pourrait croire Marvel à court d'images inédites issues de son univers cinématographiques. Mais la Maison des Idées n'est jamais vraiment vide, et elle a toujours de nouveaux héros à présenter. C'est le plus petit d'entre eux qui va débarquer sur grand écran le 22 juillet 2015. 

YellowJacket

Ant-Man n'est pas le film adapté de comics le plus attendu de l'année, c'est même plutôt le contraire. La faute au remplacement d'Edgar Wright par Peyton Reed après des différends créatifs. Le départ du réalisateur de la Blood and Ice Cream Trilogy n'a pas plu à ses fans. Les premières images ou même ce visuel du Pourpoint Jaune n'y changent rien. Le long-métrage est vu comme une déception annoncée. Et qu'importe, maintenant que Kevin Feige a récupéré les droits d'adaptations de Spider-Man, on peut penser que Scott Lang n'est qu'un insecte qui n'a plus sa place dans cet univers, où l'Araignée sera plus à l'aise que lui au sein des Avengers

Mais chez Disney, on n'abandonne pas. Peu importe le temps que ça prend, peu importent les chances de réussir, on pousse les projets jusqu'au bout et on voit où ça va. Parfois, avec un peu de talent et beaucoup de magie, on arrive à avoir quelque chose qui rend étrangement bien, par rapport à ce à quoi on s'attendait. La preuve avec cette bande annonce :

Certes, les effets numériques sont trop visibles. Le méchant n'est pas sans évoquer un Iron Monger vu 7 ans plus tôt. Pourtant, ce trailer pose le ton d'Ant-Man. Celu d'une comédie dramatique. L'atmosphère est sombre et drôle en même temps. On a forcément perdu quelque chose quand Edgar Wright est parti mais le film sera-t-il vraiment mauvais ? Pas sûr.