Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles du côté de Marvel Studios. Le brillant Captain America : The Winter Soldier a rapporté plus de 700 millions d'euros, la première saison d'Agents of S.H.I.E.L.D était exceptionnelle et Guardians of The Galaxy, LE blockbuster de l'été - voire de l'année - approche à la vitesse de la lumière. Son réalisateur James Gunn a d'ailleurs confirmé lors d'un Questions/Réponses sur Facebook à quel point il était intéressant de travailler avec Kevin Feige, l'homme qui tire les ficelles de l'Univers Cinématographique, et que chaque différend créatif était géré sans conflit d'ego, ni problème, qu'il y avait toujours un terrain d'entente. Apparemment ce n'est pas le cas pour Edgar Wright.

ant-man-film-trailer-image-movie

Le réalisateur-scénariste s'est fait connaitre à la télévision britannique, notamment grâce à Spaced, une des premières séries "nerd" et surtout sa première collaboration avec Simon Pegg et Nick Frost avant Shaun of the DeadHot Fuzz et The World's End (la Cornetto Trilogy), où il a clairement su imposer son style, à la fois dans la réalisation saccadée aux multiples hommages et dans l'humour scatologeek qui a toujours laissé un peu de place à des thèmes plus sérieux, plus sombres. En 2010, Scott Pilgrim vs The World a donné un exemple de ce qu'il pouvait faire si on le laissait adapter un comics à l'écran.

En ce sens, il était l'homme le mieux placer pour porter le film Ant-Man, un projet ambitieux, encore plus risqué qu'Iron Man ou que Les Gardiens de la Galaxie. Annoncé depuis quelques années à sa tête, il avait dévoilé des premiers tests à Comic Con San Diego 2012 et avait réellement mis tout ça en chantier l'année suivante, après avoir achevé sa tournée des bars jusqu'au Dernier Pub Avant La Fin du Monde. Le scénario co-écrit avec Joe Cornish, autre artiste britannique à qui l'on doit Attack The Block et avec qui il a déjà travaillé sur Tintin, le tournage ne devait pas tarder à commencer, à Los Angeles, ce qui est déjà un comble pour un duo issu du Royaume-Uni, quand on sait que tous les autres films sont majoritairement tournés à Londres. 

Ant-Man était le film de super-héros qu'on attendait le plus, devant Guardians of the Galaxy, devant Batman V Superman : Dawn of Justice, et même devant Avengers : Age of Ultron de Joss Whedon. Mais on en parle au passé, ce n'est plus le cas. Ant-Man ne sera désormais plus que le banal démarrage de la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe qui aura perdu tout son intérêt. Marvel Studios a choisi de se séparer d'Edgar Wright. Pour différends créatifs. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que Kevin Feige a trouvé un réalisateur tout aussi bad-ass que Wright mais beaucoup plus maléable en la personne de James Gunn ? C'est une question qui rabaisse très clairement le créateur de PG Porn, mais elle peut se poser, à chaud. Le pire c'est ce qui suit l'annonce de cette Séparation : rien ne bouge, le film sortira quand même le 17 juillet 2015 et le nouveau réalisateur sera très bientôt communiqué.

Mais alors, qui ? Pour remplacer Edgar Wright, il faudrait quelqu'un d'un nveau au moins équivalent. James Gunn reviendrait sur Terre, le temps d'un film ? Joss Whedon se libérerait entre deux tournages d'Avengers : Age of Ultron ? Deux hypothèses qui semblent peu probables, mais qui pourtant seraient les meilleurs choix (même si le meilleur choix aurait été de garder Wright). Il y a toujours un éventuel Kevin Smith qui possède le même type d'humour mais qui malheureusement est beaucoup plus attiré par l'univers de Man of SteelNick Hurran, réalisateur de The Day of The Doctor, épaulé par Steven Moffat ? Sinon très cher Marvel, on peut vous proposer des Français. Alexandre Astier en tête de liste. Mais l'Emmessem qui signe cet article, même s'il serait très intéressé, même si sans mauvais jeu de mot, il réaliserait un rêve d'enfant, il refuse de le faire. Parce qu'il a perdu la foi. 

Rappelons pour conclure de façon presque philosophique que Loki nous avait prévenu dans Avengers : "La fourmi n'est pas en conflit avec la botte.".