Salut à tous!

Le titre de ce message ne vous évoque sans doute rien, mais vous comprendrez peut-être si je vous dit que Emmessem ne fait jamais rien comme les autres. En effet, alors que mes collègues vous présentent leurs Durandals 2012, j'ai envie de vous présenter mes Excaliburs 2012. Alors, c'est exactement pareil que les Durandals, sauf que je veux me différencier, qu'on voit que c'est moi qui l'ai fait. Parce que je suis bizarre.

Bonne lecture!

Comics

Excalibur du meilleur comics (VF) 2012 : Avengers – The Children’s Crusade paru  chez Panini dans Avengers. Cette mini-série met en scène les Jeunes Vengeurs menés par un Wiccan bien décidé à retrouver sa mère : la Sorcière Rouge, fille de Magnéto qui a séparé les Vengeurs et réduit à moins de 200 la population mutante. En neuf chapitres les images des principaux personnages de l’univers Marvel sont brisées par un groupe d’adolescents plus puissants et mûrs qu’eux. En plus de traiter la notion d’héroïsme de la meilleure façon qui soit, les auteurs préparent le terrain pour les grands évènements à venir. J’ai trouvé ça brillant.

(également sur le podium : Justice League et X-men Schism)

BD

Excalibur de la meilleure BD Française 2012 : J’ai beaucoup hésité à faire cette catégorie car pour être honnête, j’en ai lu peu et je ne pense pas avoir acheté un « french comics » depuis fin 2011. Mais contrairement aux manga, j’en ai lu suffisamment pour pouvoir choisir la meilleure. Et c’est Karaté Boy, la BD tirée de la série qui reçoit le titre. Présentée comme un recueil de magazines des années 80 contenant notamment plusieurs « séries de BDs » racontant toutes leur propre histoire, cette BD est drôle, décalée et loin d’être dépourvue d’un scénario. Bref, tout ce que j’attends d’une BD. Bravo à Davy Mourier, Monsieur Poulpe, Philippe Briones mais aussi notre Julien Nido !

(sont aussi nommés : 50 Francs pour tout, Les Geeks tome 8)

Film

Excalibur du meilleur film 2012 : La concurrence a été très rude, j’en ai vu beaucoup, français, européens, américains, adaptés ou non de comics, mais pour moi le meilleur parmi tous était Avengers qui a surpassé la renaissance de Spider-Man et la fin de Batman. Joss Whedon a parfaitement saisi et appliqué les la psychologie de chaque personnage tout en racontant quelque chose de classique mais brillant à la fois. C’est un film très intéressant, ne se prenant pas au sérieux, se permettant une dose d’humour même dans les moments sombres, j’y ai complètement adhéré et c’est à mon sens le Plus Grand film de Super-Héros de tous les temps. Rassemblement !

(James Bond – Skyfall, The Amazing Spider-Man ou meme Sur la piste du Marsupilami auraient pu se disputer la place si je n’avais pas vu  Avengers. D’ailleurs c’est parce que je ne l’ai pas vu que David Et Madame Hansen n’est pas nommé)

Serie

Excalibur de la meilleure série 2012 : Là aussi c’était très serré. Dès le premier septembre j’ai retrouvé la foi en Doctor Who que j’avais perdu à la fin de la saison 6, beaucoup de séries françaises démarrent bien mais manquent encore de maturité, c’est donc l’autre série de Moffat qui m’a séduit : Sherlock, de retour pour une saison 2, trois épisodes extraordinairement brillants avec une Irène Adler plus que charismatique, un Moriarty enfin à l’œuvre, un excellent fil rouge, de très bons acteurs, une réalisation hors du commun, et je commence à être à court de superlatif alors voilà :  La saison 2 de Sherlock est intelligente, émouvante et mérite cette Excalibur.

(Doctor Who mais aussi Le Visiteur du Futur se battent pour la seconde place mais les saisons en cours n’étant pas achevé elles ne peuvent atteindre la première. bref en revanche n'est pas passé loin)

Jeu

Excalibur du meilleur jeu vidéo : Mass Effect 3, sans hésiter, qui malgré quelques imperfections conclue parfaitement la trilogie du meilleur opéra spatial en jeu vidéo. Immersion totale dans le personnage par le jeu de rôle, un scénario brillant dans un univers aux possibilités multiples. Rien que d’en parler, j’ai envie d’y rejouer. 

Annonce

Meilleure annonce 2012 : Il y en a eu pas mal, notamment aux Comic Con de Paris et de San Diego mais il y a eu aussi les annonces faites à la télévision ou sur les réseaux sociaux, alors prenons-en une qui regroupe un peu tout : HeroCorp n’est pas mort !