vignette_conf_Fournier_0

En ce weekend de noël, Comixheroes vous propose une rencontre avec Xavier Fournier le rédacteur en chef de Comic-Box, le seul magazine français entièrement dédié aux comics.

Après nous avoir présenté son parcours et comment fonctionne la machine Comic-Box dans la 1ère partie, Xavier, nous parle des comics et de ses préférences en tant que lecteur.


"Que penses-tu de la période que nous vivons actuellement où les comics, et surtout leur univers, sont partout ?

Je pense que j'ai presque toujours vécu dans un monde où les comics étaient partout (tous les éditeurs VF actuels rêveraient de faire les chiffres de Strange à la grande époque, vers 1977-1980). Simplement pas de la même manière. Mais pour ceux qui se souviennent de l'arrivée du dessin animée Spider-Man sur TF1 à la fin des années 70 c'était déjà un gros choc culturel. Je pense qu'il n'y avait pratiquement pas de garçon dans ma classe de cours moyen qui ne lisait pas Strange. Et puis j'ai un cousin qui a le même âge que moi et qui a commencé à collectionner en même temps. Donc j'ai toujours eu des proches qui lisaient des comics, sans que j’aie l'impression d'être insulaire. Je sais que des gens un peu plus vieux ou un peu plus jeunes ne l'ont pas vécu comme ça. Mais, perso, je n'ai jamais pensé que les comics étaient cachés. Maintenant ce qui est sur c'est que depuis ces dernières années les réseaux ont changé, que les comics sont de plus en plus présents en librairies, qu'il y a bon an/mal an de quatre à six films basés sur des comics, qu'on a vu passer des séries comme Smallville ou Walking Dead, qu'aujourd'hui on peut aussi lire ses comics sur une tablette numérique. Disons que je me souviens d'une époque où quand tu avais plus de 15 ans et que tu lisais encore des comics on te prenait pour le demeuré de la famille, tandis qu'aujourd'hui les trentenaires ou les quadras se réunissent pour les avant-premières de The Avengers. Ce n’est pas qu'il y a plus de comics où qu'ils sont partout, c'est que les fans ont gagné le droit de sortir du bois.

 

024

Quels sont tes comics favoris et es-tu fan de personnages en particulier ?

J'ai une infinité de comics favoris. Je suis un omnivore. Je me nourris aussi bien à coups de Fatale qu'avec Uncanny X-Force, Savage Dragon, Masks, Green Lantern... Je dois suivre quelque chose comme une soixantaine de séries en VO sur une base mensuelle, quelques autres en TPB à l'occasion... Pour les personnages, je garde un souvenir assez vivace du tout premier comic-book que j'ai lu, X-Men #27. Celui où le Mime veut rentrer dans l'équipe mais les X-Men ne veulent pas. Charles Xavier décide quelque chose genre "vous n'avez qu'à vous taper dessus et le plus fort aura raison". Le Mime les tabasse et s'impose comme le chef de l'équipe, d'un coup, comme ça, de façon totalement immorale. Donc, même si après il n'a pas fait une super carrière (en dehors d'Exiles mais c'était une version alternative), à chaque fois que je vois le Mime quelque part, ca me rappelle cette découverte. En fait en général je pense que je préfère ces personnages secondaires qui n'ont pas été au bout du truc, qui sont un peu en jachère et qui attendent qu'un auteur se penche sur eux. C'est pour ça que quand un Grant Morrison ressort le Club of Heroes, j'aime bien. J'aimais bien les Jeunes Titans des années 70 (c'est à dire même pré-New Teen Titans), le Hercules Unbound de Walt Simonson, la Justice Society, les Métalliens, Skull, les Micronautes, Omega The Unknown, Iron Fist, les Défenseurs, Swamp Thing... Également beaucoup de trucs lancés par Kirby (encore que ça m'est venu sur le tard, quand j'étais gosse c'était pas trop mon truc) et, forcément, les X-Men époque Cockrum puis Byrne.

 

x_men_classic_27

Que peux-tu nous dire sur ton côté antiquaire des comics made in France ?

Hmm... "Antiquaire des comics made in France" ? Le truc, c'est qu'autant que possible j'aime récupérer des vieilleries, à plus forte raison si elles n'ont pas été rééditées depuis (et que donc si je ne me bouge pas, je ne risque pas de les lire). Ca vaut aussi bien pour la VF que pour la VO et quelques trucs annexes (quelques pulps ou bouquins récupérés parce qu'ils ont des retombées historiques). Mais même d'une manière générale j'aime bien l'Histoire. J'ai plein de bouquins remontant au dix-neuvième ou dix-huitième siècle, récupérés aux enchères. Et il n’est pas rare que j'ai la chaîne Histoire en fond sonore quand je bosse sur des articles. Donc j'ai sans doute un côté "antiquaire" tout azimut, que ce soit sur les comics où sur d'autres thématiques. Qui plus est, sur la BD, chaque génération de fans a souvent l'impression d'être la première, d'avoir inventé pas mal de trucs. Donc faire un peu de spéléo pour montrer que la plupart des mécanismes sont plus anciens n'est pas pour me déplaire. Pour la production française j’aime bien gratter parce que clairement il y avait une multiplicité des genres jusqu’à la guerre. Tu trouvais Superman dans Spirou sans que ca choque le public. Et il y avait quelques surhommes « maison » mais les conservateurs n’ont rien trouvé de mieux pour nous détourner de ça que de dire que c’était exclusivement « étranger », pire, américain. On a graduellement étouffé dans l’œuf la présence de ce genre dans notre BD de manière à nous convaincre que ca ne venait pas de chez nous. Alors que je pense qu’on aurait pu avoir une BD typée « Comics » des deux côtés de l’Atlantique. Quand je peux montrer pourquoi (comme l’étouffement de Fantax et d’autres), ca me permet, à mon humble niveau, de rétablir un peu la donne. Mais ça m’intéresse au même titre que d’autres sujets sur les comics, pas de manière exclusive.

 

cho_fantax1