Emmessem poste donc la fin de son fan-cast consacré au défi Avengers. Avec peut-être une épilogue demain!

 

Avengers Sequelles

48 heures après la prise de pouvoir officielle de Kang, base secrète du S.H.I.E.L.D numéro quarante-deux.

 

Soins intensifs, Nick Fury avance entre les lits de héros blessés, assez pessimiste. Ce n’est pas tant leur état qui l’inquiète mais leur capacité à vaincre la menace qui vient de se s’abattre sur la Terre. Ce ne sont plus des extra-terrestres désorganisés, c’est un tyran surpuissant et dangereusement, surarmé qui de surcroit a l’air de savoir précisément ce qui va se passer, venant du futur. Même si l’ensemble des Avengers semble se rétablir doucement, lancer une attaque parait fou. Le Directeur a perdu la foi, il est désespéré. Mais l’homme qui l’aide à soigner les blessés est Tony Stark, l’Iron Man. Il ne désespère pas, jamais il ne perd courage, il est un exemple pour les enfants. Et il a une solution, étrangement approuvée par Ms Marvel et les Héros en convalescence.

 

Arrive alors dans la base un agent du S.H.I.E.L.D porté disparu depuis six mois, dans un costume assez excentrique : Sam Wilson. Et il n’est pas seul. Steve Rogers et un troisième débordant d’énergie ionique sont avec lui. Ce troisième homme n’est autre que Simon Williams, un soldat de Kang qui connait l’intégralité de son plan et qui a choisi de rejoindre Rogers. Stark explique à un Nick Fury plus que surpris qu’il avait payé l’agent Wilson et lui avait fourni des ailes de sa technologie pour qu’il puisse suivre le Premier Vengeur et le ramener à la maison dans une situation comme celle-ci, car Captain America n’est pas juste un héros de la Seconde Guerre Mondiale qui a du mal à s’intégrer au vingt-et-unième siècle, c’est un symbole qui peut rassembler tous les justiciers autour d’un but commun. Tous les Avengers, même les plus grièvement blessés se lèvent, tous prêts à partir au combat. Parce que Captain America, c’est l’espoir.

 

Le Quartier Général de Kang est Big Ben, monument principal de Londres, capital de l’Angleterre, qu’il a rebaptisé l’Horloge de l’Eternité. Dans un ultime « Vengeurs Rassemblement ! » hurlé par le Vengeur Doré, les Plus Grands Héros de la Terre, la Résistance capable de sauver l’humanité du Conquérant, se lancent à l’assaut de ladite Horloge. La rage des Avengers est aussi grande que la confiance qu’ils ont les uns envers les autres. En quelques minutes à peine ils ont balayé l’armée de Kang et arrivent jusqu’à lui. Le combat final commence et sera lourd en conséquence pour tout le monde. Iron Lad, le premier à se lancer est repoussé par Kang, jeté contre un mur. Billy Kaplan perd à nouveau le contrôle de ses pouvoirs, blessant Sam Wilson et affaiblissant ses coéquipiers. Hulkling est mis au tapis, Steve Rogers est brisé, Spider-Woman frôle la mort, MS Marvel tente de soigner les blessés ou tout du moins de limiter les dégâts, Quasar est tué malgré ses bracelets, qui disparaissent aussitôt, Nick Fury refuse d’intervenir, ne sachant pas comment les choses vont tourner, Stark prend les choses en mains, chargeant son armure au maximum, tirant une décharge d’énergie qui affaiblira Kang suffisamment de temps pour que Simon Williams puisse se jeter sur lui et se faire exploser. Ce geste inexpliqué sera traduit par une recherche de rédemption d’un homme qui avait aidé un fou à commettre des atrocités. Mais Kang n’est pas mort, seule son armure explose, dévoilant son véritable visage qui sourira de façon psychédélique à Iron Lad jusqu’à ce que les agents du S.H.I.E.L.D ne viennent pour l’emprisonner.

 

Falcon

Recruté par le S.H.I.E.L.D pour éviter la prison pour avoir tenté de voler le Cube Cosmique, Sam Wilson s’est rapidement lié d’amitié à un certain Phil Coulson avec qui il partageait une certaine affection pour les super-héros. Quand Coulson est mort, il s’est promis de poursuivre son œuvre. Mais c’est la mort d’Hawkeye, tué par un faux Captain America qui sera l’élément déclencheur de sa carrière de justicier. Tous ses collègues et plus généralement toutes ses proches voient Steve Rogers comme un traitre – car Nick Fury, l’homme qui sait n’a prévenu personne qu’il s’agissait d’un faux Captain America. Sam décide d’enquêter et Tony Stark, la première personne qu’il va voir lui explique la situation et lui offre une chance d’aider le Premier Vengeur : ce dernier est contraint de fuir, devant une opinion publique qui le voit comme un traitre, mais il aura besoin de quelqu’un pour le surveiller, pour le soutenir si jamais quelque chose tournait mal. Iron Man fournit alors une mini-armure qui permettra à Sam de voler, faisant de lui le Faucon, protecteur de Captain America. Mekhi Phifer qu’on a découvert dans Urgences et qui est devenu un personnage récurrent de Lie To Me et un des personnages principaux de Torchwood : Miracle Day, a le rôle.

 

Wonder Man

On ne sait pas réellement qui est Simon Williams. Selon toute vraisemblance, il viendrait lui aussi du trente-et-unième siècle où il aurait rejoint l’armée de Kang pour obtenir des pouvoirs phénoménaux mais surtout pour éviter l’extermination. Cependant il est tout aussi probable que Kang l’est recruté à notre époque, au moment de sa prise de pouvoir.  Au retour de Captain America, celui-ci a lancé une annonce invitant quiconque à se joindre à lui dans un dernier acte de folie qui pourrait détruire Kang. Instable mentalement comme physiquement, il fût le seul à répondre à cet appel, pour mettre fin au Rège Obscur de son patron. Certains, ceux qui veulent lui rendre hommage, diront que c’était son plan depuis le début, que c’était une stratégie qui avait nécessité beaucoup de préparation et de sacrifices, d’autres en revanche diront qu’il était fou et que par la suite il aurait pu causer de nombreux problèmes à la communauté super-héroïque. J’ai choisi Zachary Quinto, Sylar dans Heroes qui joue extrêmement bien les personnages instables.