Aujourd'hui, un article un peu spécial puisque je vais essayer de vous faire découvrir une série que j'adore : The Umbrella Academy !

the_umbrella_academy

Umbrella Academy est une série écrite par Gerard Way (leader du groupe My Chemical Romance), dessinée par Gabriel Bà, mise en couleurs par Dave Stewart, éditée aux USA par Dark Horse Comics et en France par Delcourt. Deux tomes présentant chacun une histoire complète sont déjà sortis.

 

L'histoire : Partout dans le monde, des femmes accouchent s'en jamais avoir présenté des signes de grossesse. Sir Reginald Hagreeves, grand inventeur, décide d'adopter un maximum de ces enfants aux capacités extraordinaires, c'est à dire sept d'entre eux, et de les réunir sous l'enseigne de l'Umbrella Academy. Et cela dans le but de les entraîner pour sauver le monde (sans préciser de quoi). Malheureusement, les drames et les conflits finissent par avoir raison de la famille et le groupe se dissout. Cependant, des années plus tard, les membres de l'Umbrella Academy se réunissent à nouveau pour l'enterrement de Sir Hagreeves et, peut-être, pour affronter un nouveau danger.

 

Les personnages principaux : 

00.01 : Spaceboy (Luther Hagreeves), leader implacable du groupe, favoris de Sir Hagreeves. Sa tête a été greffée sur un corps de gorille géant suite à un accident. Il possède une super-force.

00.02 : Kraken (Diego Hagreeves), justicier solitaire et rebel. Il ne supporte pas qu'on lui donne des ordres et a passé plusieurs années à combattre le crime dans les rues. Il n'a pas besoin de respirer.

00.03 : Rumeur (Allison Hagreeves), narcissique et indépendante, elle a essayé (en vain) de se construire une vie de famille après la dissolution du groupe. Elle influe sur la réalité : tout ce qu'elle dit devient vrai.

00.04 : Séance (Klaus Hagreeves), dépressif, cynique, toxicomane. Passe son temps en désyntox. Il est télékinésiste et peut communiquer avec les morts.

00.05 : Numéro 5, disparu à l'âge de 10 ans. Véritable sociopathe, hautain et sûr de lui. Peut se montrer très violent. Il possède la capacité de voyager dans le temps et d'autres petits trucs.

00.06 : Horreur (Ben Hagreeves), naïf. On sait peu de choses sur lui, vu qu'il est décédé avant le début de la série. Son pouvoir est mystérieux mais il semble qu'il puisse ouvrir un portail dimensionnel sur son ventre vers une dimension peuplée de créatures monstrueuses.

00.07 : Vanya Hagreeves, mouton noir de la famille. Elle ne possède pas de capacités exceptionnelles si ce n'est celle de jouer du violon.

 

728604_15761

 

The Umbrella Academy est vraiment une série hors norme. A première vue, on peut être un peu dérouté par les graphismes très stylisés et les histoires délirantes. Cependant, ça vaut vraiment le détour. En effet, il s'agit de l'une des meilleures séries comics que j'ai pu lire ces derniers temps : c'est drôle (certaines répliques déchirent tout), intelligent (les intrigues et la narration sont hyper bien maîtrisées), très second degré tout en possédant une véritable dimension émotionnelle (les rapports entre les personnages sont parfaitement rendus), les personnages sont charismatiques (entre Kraken le bad boy, Spaceboy le leader froid mais plein de bons sentiments, Numéro 5 qui est le super-héros le plus cool de tous les temps ou encore les magnifiques Hazel et Chacha, la série présente énormément de personnages qui mériteraient tous leurs séries en solo) et des dessins magnifiques sublimés par une colorisation sans faille... Bref, Umbrella Academy a tout ce qui fait un bon comic book.

Mais le point faible de la série, si il fallait en trouver un, c'est la lisibilité. Le premier tome (La Suite Apocalyptique), notamment, a une narration assez embrouillée (chronologie éclatée, plusieurs époques étant décrites simultanément) qui demande d'y revenir plusieurs fois. De plus, il y a énormément d'idées présentées dans ce premier tome qui ne sont pas toujours totalement développées (par manque de place). Surtout que l'absence d'explications quant aux pouvoirs et origines des personnages (présentes en VO) ne facilite pas la lecture (le pouvoir de Kraken, par exemple, n'étant explicité que dans le tome 2). Donc lisez les tomes 1 et 2 si vous voulez vraiment appréciez. En effet, de l'aveux même de l'auteur, la série décolle vraiment à partir du tome 2 (Dallas, qui fût pour moi une claque monumentale). Ainsi, la re-lecture du tome 1 après celle du tome 2 sera franchement plus agréable encore.

En résumé, lisez The Umbrella Academy, c'est de la bonne came.

 

"Who needs drugs when you have cookies and guns ?" - Hazel et Chacha, les tueurs accros aux sucreries.

"Celui qui défend la liberté évite de porter un slip neuf."

 

Et pour retrouver mon fan-cast sur la série, c'est ici !