ThorComme promis Drak Béryl est déjà parti sur une script challenge ayant pour thème Berserker Genesis et donc la mythologie nordique.

Voici rien que pour vous, le prologue déjà riche en événements et en bonnes choses :

Prologue : Prelude to Ragnarok.

Il y avait des siècles que les dieux nordiques étaient apparus sur Asgard. Gouvernés par Odin il ne s’était jamais produit d’évènements tragiques bien qu’une rivalité ait toujours existé entre les deux héritiers potentiels : Thor et Loki. La paix dura des années malgré les soulèvements des elfes, des nains ou encore des géants. L’ordre était omniprésent. Mais une race bien plus puissante que celles connues sur les terres glacées fit son apparition : la race des Olympiens. Habitués au combat au corps à corps, ils n’eurent aucun mal à prendre Asgard d’assaut, menés par le puissant Hadès. Après quatre jours de batailles acharnées, Odin se résolut à stopper le combat. Exécutant au passage une centaine de guerriers, il se rendit seul sur son cheval au quartier général d’Hadès. Les deux dieux arrivèrent à un accord commun : le peuple d’Asgard serait libre si le fils de Bor offrait son âme au dieu des enfers.

Les Olympiens repoussés, Odin mort, les Asgardiens entrèrent dans un âge sombre, sans guide ils n’étaient rien et c’est ce qui poussa les Ases à se réunir pour décider de qui seraient leur nouveau souverain. Tous sauf Loki étaienvalkyrie_22t présents, ce dernier sachant très qui ses frères et sœurs allaient élire. Tous tombèrent d’accord, le dieu possesseur de Mjollnir fut donc choisi pour diriger la cité des Ases. Mais au même moment, la citadelle dans laquelle se tenait l’élection fut assiégée par Loki, suivi d’un bataillon composé de toutes les races de l’arbre cosmique. Les elfes noirs, les nains, les alfes, les géants et les trolls, longtemps considérés comme les rebus des terres enneigées, voulaient le pouvoir et Loki allait leur offrir. Ce fut un véritable massacre : même les Valkyries furent incapables de stopper cette armée maléfique, Thor et ses frères furent par ailleurs contraints de fuir dans les terres reculées, à l’entrée du domaine d’Heimdall tandis que le règne sombre du dieu du mal commençait.

Dès lors, Thor créa une armée thorite pour vaincre son demi-frère. La guerre fit rage de toute part, Midgard fut la seule contrée épargnée par les batailles. Bien que les guerriers nordiques fussent de fiers et courageux combattants, le combat s’éternisait et les deux camps subirent d’importantes pertes. Le dernier affrontement relaté sur Asgard fut celui opposant Baldr au géant du feu Surtur : défendant le poste de commandement de l’armée du tonnerre, Baldr exécuta une centaine de géants du feu avant de bondir sur Surtur et de lui arracher le crâne avec ses dents, ses membres ayant été sectionnés lors du combat qui avait précédé cet affrontement. Mais le dernier acte de Surtur avant de finir décapité fut de planter son épée géante dans le torse de l’Asgardien. Le vainqueur et le perdant partagèrent donc la même tombe comme aurait pu le prédire Odin s’il avait assisté à ce prélude de Ragnarok. Observant la bataille, Thor se constitua prisonnier de Loki pour pouvoir conclure un accord avec lui : s’il cessait les balder_funeralhostilités, Thor s’allierait à lui. Loki alla s’entretenir avec Fenrir et au bout d’une heure il accepta de codiriger le domaine avec son demi-frère.

Mystérieusement, trois jours après l’alliance, les plus grands héros et vilains de l’omnivers composant Midgard devinrent des hommes-bêtes, des loups-garous plus précisément. Bien décidé à mener son enquête, Thor traversa Bifrost mais le mystère s’épaissit puisqu’il retrouva Heimdall mort, couvert de morsures et de griffes. Errant désormais sur Midgard à la recherche du créateur des loups-garous, Thor cherchait à créer une armée de viking pour pouvoir lutter.