Et oui, encore du script avec Fioutch et la 2me partie de son récit :

patbyb« Bien, je vois que j’ai bien fais de commencer la visite par ce héros » dit Pierre.

Après un court silence, il commença son exposé.

« Comme vous l’aurez remarqué, le Patrouilleur est un héros qui représente parfaitement son pays avec les couleurs de son costume, caractéristiques du drapeau français. C’est en effet un personnage qui aime sa patrie et qui la défend depuis des siècles.

- Comment ça depuis des siècles ? » demanda une élève.

« Vous avez bien entendu. Le Patrouilleur est l’un des premiers héros français. D’après nos historiens, son arrivée date du Moyen-âge. D’ailleurs, vous pouvez voir dernière vous sa toute première représentation.

En nous retournant, nous vîmes une toile, qui représentait le héros français vers l’an 789 aux côtés de Charlemagne. On avait énormément du mal à le reconnaître, car il ne portait pas les couleurs du drapeau français, qui n’existait pas encore à l’époque. Il était vêtu tout de blanc et une capuche masquée son visage. Il portait également des bottes en cuir et une grande ceinture où une épée était accrochée. Malgré tout les efforts du peintre pour tenter de mettre en avant Charlemagne, il faisait bien pas mal figure auprès de ce héros.

Pierre présenta ensuite différentes toiles, qui montraient le personnage à diverses époques. On le vit au temps des Croisades dans une magnifique armure, qui faisait de lui un héros à part. Il apparaissait même aux côtés de Jeanne d’Arc durant le siège d’Orléans.

Plus on avançait, plus je me prenais de passion pour lui. Il semblait avoir participé aux événements majeurs de l’historie patbyjmde France. On le voyait aux côtés de François Ier et de Napoléon, où il portait une combinaison plus proche que celle qu’il avait actuellement.

Pourtant, tout ceci me paraissait si surréaliste que je ne pus m’empêcher de poser une question au guide :

« Dites, il existe depuis des siècles et semble toujours avoir le même âge. Il est donc immortel ? »

A cette question, il eut un rictus sur son visage et me répondit :

« C’est une question que tous les historiens tentent aujourd’hui de répondre. On sait que les super-héros ont des dons qui dépassent l’entendement, mais pour le moment, nous n’avons aucunes preuves quant à sa prétendue immortalité. De plus, ce serait une grande première, car aucuns héros ne possèdent ce pouvoir à notre connaissance. De ce fait, la théorie qui est avancée et qui semble la plus plausible, est qu’il n’existe pas un seul Patrouilleur, mais plusieurs, qui se sont succédés à travers le temps.

- Comment ça ? » demandais-je d’un air étonné.

- Nous pensons que l’identité du Patrouilleur se perpétue de génération en génération, de père en fils. Ce serait l’hypothèse la plus logique. De plus, certains témoignages du passé nous rapportent qu’il aurait déjà péri au cours de l’un de ses combats, à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant, il continue d’exister aujourd’hui. »

patbymitchpuruTout en parlant, Pierre nous amena à la toile finale de l’exposition sur ce héros, qui était la plus impressionnante. Elle avait été réalisée en 2009 et montrait le Patrouilleur en compagnie d’autres héros français, comme Anonyman et Hoplitéa.

Ils étaient impressionnants, si bien que j’avais désormais le plus grand respect pour ces personnages et je m’en voulais d’avoir pu penser qu’ils ne méritaient pas le respect sous le simple motif qu’ils étaient français. J’aurais adoré en savoir davantage, mais en regardant sa montre, Pierre mit fin à la visite, car il était bientôt l’heure de manger.

Tandis qu’on était en bas de l’escalier de l’entrée du musée, nous le vîmes attendre sur le trottoir. Notre professeur l’interpella et lui demanda :

« Voulez-vous manger avec nous ? Je pense que les élèves seraient ravis d’en savoir plus.

- J’en serais ravi. Malheureusement, quelqu’un passe me prendre. D’ailleurs, le voici. » dit-il, tout en regardant vers le toit d’un building.

Impossible, mais c’était bien lui, le Patrouilleur ! Il fit un bond et atterrit sur le trottoir près de Pierre. Tout le monde était médusé par sa carrure et sa grandeur.

« Bonjour, Pierre. Désolé du retard. » lui dit-il en lui serrant la main.

« Aucun problème, Patrouilleur, je viens juste de finir l’exposition avec cette classe. » répondit-il.

Pierre se tourna alors vers le professeur :Le_patrouilleur_nido_copie

« Veuillez nous excuser, nous devons y aller. »

A ces mots, il s’agrippa au dos du héros français.

« Tu es bien accroché ? » demanda ce dernier.

« Impeccable, on peut y aller ».

Après nous avoir salué, le Patrouilleur s’envola avec Pierre, qui nous fit un dernier signe d’adieu avant de disparaître dans les nuages.

J’étais resté complètement ébahi, le regard perdu dans le ciel.

A présent, je me demandais…

Quand l’école allait organiser un voyage en France ?