A présent, voici le 2ème script que j'ai reçu, signé Fioutch qui s'essaie à un récit sur le thème "la lignée".

Enjoy ;)

le_patrouilleur_72dpi« Steven, dépêches-toi un peu, tu retardes tout le groupe !

- Excusez-moi, j’étais en train de regarder la statue à l’entrée. »

Enfin, le jour était venu pour la classe d’assister à l’exposition du musée d'art du comté de Los Angeles, ayant pour titre : Super-héros à travers le monde et les époques.

Pour un adolescent de mon âge, c’était l’occasion rêvée d’en savoir un peu plus sur ceux que j’admirais depuis toujours, à défaut de pouvoir les approcher. Et dire que mon père avait refusé dans un premier temps de me laisser y aller, à cause de sa haine pour les super-héros.

Pourtant, la ville était plus sûre, tout comme le reste de la planète. De plus, vu qu’il était flic, il n’aurait plus besoin de risquer sa vie. Néanmoins, il arrivait toujours à leur reprocher quelque chose. Quand ce n’était pas sur leurs façons d’intervenir sans qu’on leur demande, c’était sur les dégâts qu’ils occasionnaient malgré eux au cours de leurs combats, sous prétexte qu’ils se fichaient, selon lui, des innocents qu’ils sauvaient.

Je n’étais pas d’accord, mais j’avais fini par ne plus chercher à lui faire entendre raison. Heureusement d’ailleurs, sinon je n’aurais pas réussi à le convaincre en lui disant que notre professeur d’histoire nous donnerait à faire un exposé sur le sujet, qui compterait dans la moyenne.

Bien sûr, c’était absolument faux. Cette journée au musée était tout simplement l’occasion pour notre enseignant de ne pas faire cours, puisqu’un guide allait faire la visite 46356112

« Très bien, vous êtes tous là ? Bon, je vous présente Pierre, qui nous vient de France et qui va nous présenter la section consacrée à son pays. Vous pourrez ainsi découvrir qu’il existe bien d’autres super-héros au-delà de l’Amérique » fit notre professeur.

Comment ça, la France ?! On voyait que la plupart d’entre nous se posaient la question et qu’ils semblaient déçus. Je l’étais également. On était à Los Angeles. Quel intérêt de parler des héros français alors qu’il en existait des tonnes chez nous ? Dire que pour une fois, j’étais content d’aller au musée…

« Je sais que vous êtes déçus, mais lorsque vous aurez assisté à l’exposition, je suis sûr que vous rêverez d’en savoir plus.

- Si c’est pour manger des croissants toute la journée, je m’en passerais ! » dit l’un des élèves.

PATROUILLEUR_par_fedMTout le monde s’était mis à rire, mais le professeur calma rapidement la classe :

« Allons, silence, je vous rappelle que vous devrez réaliser un compte-rendu à la fin de la semaine, donc soyez attentifs. »

A cet instant, tout le monde se tut et se contenta de suivre le guide jusqu’à la salle consacrée aux héros français. On s’apprêtait tous à mourir de rire à la vue d’individus ridicules avec des bérets, mais la surprise fut totale à notre arrivée.

Tout le monde était stupéfait par l’immense sculpture, dressait au milieu de la salle d’exposition, représentant ce que le guide nomma « Le Patrouilleur », qui était l’un des plus grands super-héros de son pays. J’étais suffoqué par le charisme du personnage, dont la panoplie reflétait son attachement pour sa patrie, tout en lui donnant un air mystérieux et saisissant.

A suivre... ;)