Ce soir, j'ai le plaisir d'inaugurer le 1er script challenge consacré au Patrouilleur.

On commence bien entendu par le fidèle Drak avec la 1ère partie de son crossover mettant en scène son perso maison au super-héros français.

Il y a six mois, bien avant que la guerre des gangs ne s’abatte sur Lille…

 

drak_berylUn adolescent sortait alors de son lycée, d’un pas nonchalant, les mains dans les poches de son sweat vert, content d’être sorti de son cours de Français. Il avait un large sourire aux lèvres. Ses yeux verts, bridés, étaient cachés par de petites lunettes rectangulaires alors que ses cheveux coiffés en piques avec du gel extra-fort flottaient dans le vent. C’était un jeune homme de dix-sept ans à peine aux origines nippones. Très jeune, il avait perdu sa mère, tuée par des Yakusas. Son père dès lors n’eut de cesse de poursuivre ces criminels avant de découvrir qu’il avait en fait affaire à une branche secrète de meurtriers derrière laquelle se cachait quelque chose de plus profond… Mais avant d’avoir pu en parler à quiconque aurait pu s’y intéresser, il fût occis à son tour. Dans l’intervalle, puisque dix années s’étaient écoulées, notre héros s’était fait mordre par un python modifié génétiquement, ce qui eut pour effet de lui offrir des pouvoirs surhumains comme un accroissement de sa force et de sa rapidité mais surtout le pouvoir suprême de cracher du feu. Cela faisait déjà quatre ans qu’il arpentait les rues comme défenseur de l’ordre et de la justice, ou plutôt de ce qu’il croyait juste. Cet adolescent se nommait Ryumaru Nogard. Rappelons aussi pour ceux qui ne le connaîtraient pas qu’il avait quitté Béthune, sa ville natale, pour venir à Lille.

 

Alexia avait à peu près le même âge que Ryumaru, à quelques mois près bien sûr. C’était la première amie qu’avait rencontré notre héros après avoir atteint la capitale du Nord. Alexia, vous vous demandez sûrement qui c’était, c’était la fille qui attendait le jeune homme, adossée au mur d’en face et qui s’était fait des mèches roses sur ses longs cheveux noirs. Française passionnée du Japon, ses yeux n’étaient pas bridés mais d’un bleu profond. Elle n’avait pas connût un destin aussi tragique que celui de l’Eurasien, ses parents étaient de riches industriels et n’étaient pas souvent là mais c’était surmontable et puis, pour passer le temps durant les longues nuits où elle était seule chez elle, la jeune fille s’entraînait à de multiples arts martiaux au point de maintenant apprendre l’art secret du ninjutsu. Elle-même se définissait comme quelqu’un sans pouvoir mais qui avait les aptitudes d’une véritable kunoichi. Mais attention, ce n’était pas une kunoichi de bas étage bien qu’elle n’ait commencé son entraînement que depuis quelques semaines, en effet, pour combler son manque d’expérience, elle volait la technologie de ses parents pour fabriquer ses armes et prenait d’ailleurs beaucoup de plaisir à rajouter un poison mortel sur ces dernières, d’où son nom de combattante « La Vipère Saphir ». Elle attendit que Ryumaru soit arrivé devant elle pour l’embrasser.

 

« Salut. fit Ryumaru.Drak_Beryl1

- Comment tu vas ? Demanda Alexia.

- Bien et toi ?

- Bien.

- Cool alors. On fait quoi ?

- Mes parents sont pas là, on n’a qu’à aller chez moi !

- Bon plan, je t’entraînerais au ninjutsu alors ! fit le jeune homme en souriant.

- Non pas ce soir s’te plait.

- Bon, ok, on n’a qu’à se commander des pizzas alors ?

- Ok ça marche. »

Les deux adolescents sourirent et se dirigèrent vers l’appartement vide de la jeune fille qui depuis un certains temps leur servait de « planque » où ils se préparaient pour affronter de terribles super-vilains. Mais ce soir, c’était censé être juste un lieu de rendez-vous où seuls nos deux héros et un livreur de pizzas étaient censés rentrer…normalement. Une fois arrivé chez Alexia, l’Eurasien alluma la télévision et s’assit dans un canapé, à côté de son amie.

 

« Bon, ils ont quoi de bien à proposer ? se demanda le jeune héros. »

 

En zappant sur Wéo, la chaîne du Nord, il vit un flash info, une vidéo tournée il y a deux minutes et déjà sur les écrans. Sur cette vidéo on voyait un homme assez grand, couvert d’écailles avec une queue qui rentrait dans une banque et qui saisissait le banquier d’une main pour l’égorger. Vint ensuite le tour des clients, il en mordit plusieurs qui moururent tombèrent dans un profond comma. Sans trop d’effort il arracha le couvercle du coffre-fort où était gardé tout l’argent. Les policiers arrivèrent alors dans la banque, ils braquèrent leurs flingues sur la bête qui décida alors de se défendre en rugissant. Ce rugissement, en plus de faire sursauter la mémé sourde qui passait à côté, déséquilibra les policiers, donnant une occasion au criminel de fuir. Mais avant qu’il ne s’échappe, un homme pas très vieux mais pas non plus très jeune lui tira dessus. Il ne sentit rien et enroula sa queue autour de l’homme suicidaire, il poussa ensuite l’étreinte si fort que l’homme étouffa. La créature fuit alors et la journaliste qui présentait le reportage expliqua :

 

« Nous avons désormais des preuves de la trahison de Drak Béryl, le gouvernement Français a demandé l’aide des Nations Unies Européennes, les forces spéciales le cherchent actuellement. »

A suivre...